Les Ecolabels

Les labels écologiques en matière de nettoyage

Position de BIOKIMBO vis-à-vis des labels écologiques en général

Un produit d'entretien doté d’un label écologique est bien évidemment d’un impact environnemental plus faible qu’un produit d'entretien conventionnel. Toutefois ce n’est pas toujours l’arme absolue pour un nettoyage 100% écologique. BIOKIMBO s’est intéressé aux fabricants qui conçoivent des produits de nettoyage bien moins impactant d’un point de vue environnemental que ceux qui respectent à minima les référentiels des labels. Certains produits d'entretien écologiques sélectionnés, notamment de la marque ECOVER ne sont pas toujours dotés d’un label, mais leur écotoxicité en milieu aquatique est souvent plus de 10X inférieure que certains produits dotés d’un écolabel. La biodégradabilité des produits d'entretien ECOVER est également largement supérieure, sur les points essentiels au référentiel de l’ECOLABEL EU. Leur biodégradabilité, par exemple, est totale en 28J et mesurée sur l’ensemble des ingrédients des formules en milieu aérobie et anaérobie.

BIOKIMBO proposera donc toujours à ses clients les produits de nettoyage écologiques vraiment les moins impactant, et ce, qu’ils aient un label écologique ou pas.

 

Les principaux labels écologiques

Label écologique de l’UE

ECOLABEL EUL'Ecolabel européen (la "Fleur"), a été créé en 1992. Il s’agit de la certification écologique officielle européenne.
Son concernés les produits qui ont un moindre impact sur l'environnement sur la base de critères environnementaux et de critères de performance (un produit labellisé doit être au moins aussi efficace qu'un produit classique). Un produit doit impérativement remplir tous les critères du référentiel défini par l’UE concernant sa catégorie pour pouvoir obtenir le label. Ces critères écologiques doivent tenir compte de tous les aspects de la vie d'un produit, depuis sa production et son utilisation jusqu'à son élimination ultérieure (cycle de vie).
Un produit d’entretien doté de ce label sera donc au moins aussi efficace qu’un produit conventionnel et est théoriquement d’un impact environnemental plus faible.

A savoir :

Pour obtenir ce label aucun audit par un contrôleur n’est requis. Le fabricant doit envoyer la recette du produit à labelliser ainsi qu’un échantillon à l’organisme certificateur. Ce dernier vérifie que la recette correspond au référentiel pour l’obtention du label. L’échantillon n’est à priori pas analysé pour vérifier s’il correspond à la recette transmise. Par contre son efficacité est testée et comparée par rapport à un produit conventionnel d’usage équivalent. Il doit être au moins aussi efficace que ce dernier.

 

Label ECOCERT

Label ECOCERTLe label ECOCERT est octroyé par l’organisme de contrôle et de certification portant le même nom. Il s’agit d’un label privé. Malgré ceci ECOCERT est largement reconnu et crédible en France et dans plusieurs pays.

A savoir :

Il est généralement admis qu’ECOCERT s’intéresse plus à la nature des ingrédients constituant le produit à certifier. Son référentiel concernant les molécules autorisées est donc plus restrictif que le label écologique de l’UE.
Pour obtenir ce label, l’envoi de la recette pour faire constater qu’elle est conforme au référentiel ne suffit pas. Le passage par un audit d’un contrôleur d’ECOCERT est obligatoire. C’est le point fort de ce label. Son point faible est à priori le fait que l’efficacité des produits est moins contrôlée que dans le cas de l’ECOLABEL EU.

 

OEKOTEX 100

Label OEKO TEX 100

Ce label concerne les textiles. Il garantit que le produit ne contient aucun agent chimique dangereux en contact cutané. Un textile doté de ce label permet notamment d’être employé sur la peau d’un bébé sans aucun danger.

A savoir :

Toutes les microfibres commercialisées par BIOKIMBO sont dotées de ce label.